Types de prestations proposées : Pourquoi consulter et pour qui ?

 

Ma pratique s’intègre dans le cadre global des thérapies brèves de type cognitive et comportementale ; c’est à dire centrée sur un problème concret présent et la recherche de solutions efficaces et rapides mais attention, rapide ne signifie pas facile pour autant, et la clé du mieux être réside dans une forte motivation et implication de votre part.

 

Ce prisme thérapeutique repose sur l’observation de ses comportements, pensées et émotions qui guident notre rapport aux mondes. En mettant à jour la manière dont nous interprétons  notre environnement, nous commençons déjà à sortir de cercles vicieux sources de souffrances.

 

Ainsi, en utilisant tout un panel de méthodes de la relaxation à l’affirmation de soi, en passant par des outils de résolutions de problèmes, d’aide à l’épanouissement personnel ou encore à la restauration de la confiance en soi,  les thérapies cognitives et comportementales s’adressent à une large population, en s’adaptant aux besoins et spécificités de chacun ; pour une prise en charge taillée sur mesure.

 

·      Enfants et adolescents

·      Adultes

·      Couples

·      Familles

 

 

L’éventail des motifs de consultations est également large et varié:

·      Troubles anxieux (Phobies ; Troubles obsessionnels et compulsifs ; troubles anxieux généralisés, difficultés sociales)

·      Dépression

·      Troubles des conduites alimentaires

·      Difficultés relationnelles diverses : ruptures amoureuses, deuils, guidance parentale

·      Difficultés dans la gestion des émotions : colère ; stress ; frustration

·      Conseils et épanouissement personnel

·      Coaching de vie : Préparation d’un examen ; d’une compétition sportive…..

·      Traitement des états traumatiques

·      Burn out…

·      Addictions diverses

 

Qu’un diagnostic soit posé  ou non, c’est avant tout la notion de souffrance psychique et/ou sociale qui  importe dans la démarche de consultation ; ce qui rend cette liste non exhaustive.

LA SOUFFRANCE n’est jamais une fatalité et son principal allié demeure l’isolement !

 

Une fois les symptômes traités, le patient peut décider d’approfondir le travail au niveau d’une analyse de sa personnalité pour assouplir son rapport au monde et trouver un mode de vie plus serein.